S’il est vrai que l’isolation thermique peut constituer un investissement assez conséquent, elle permet néanmoins de réduire les transferts de chaleur, en plus d’augmenter l’inertie thermique du bâtiment. Cela se traduit par des économies d’énergie importantes (50% en moyenne), qui permettent de vite rentabiliser l’investissement initial. Mais en plus d’optimiser l’efficacité énergétique des bâtiments, quels sont les autres avantages de l’isolation thermique ? Réponse avec Habitat Pro Solutions.

Isolation thermique = économie d’énergie

Il est aujourd’hui de notoriété publique que l’isolation thermique permet d’optimiser la consommation énergétique des bâtiments et, ipso facto, de réduire votre facture énergétique. Dans le détail, 50% des pertes de chaleur dans les bâtiments se produisent dans les murs extérieurs, 20% dans les toits, 20% dans les fenêtres et les portes et 10% dans les murs du sous-sol et des fondations. Les économies d’énergie réalisées par l’isolation thermique de votre bâtiment réduisent de 50% vos dépenses de chauffage et d’électricité et garantissent une utilisation plus efficace de l’énergie et des ressources naturelles.

L’isolation thermique pour des bâtiments plus solides et plus durables

L’isolation thermique réduit les mouvements de chaleur et la condensation de vapeur. Par conséquent, elle empêche l’humidité, la moisissure, le gel, la déformation qui peut se produire dans le bâtiment et l’affaiblissement des barres de fer en raison de la corrosion. Cela aide à la préservation du bâtiment. Grâce à l’isolation thermique, votre bâtiment aura une durée de vie prolongée et une durabilité accrue, ce qui contribue également à la sécurité sismique.

L’isolation thermique a un effet positif sur la santé humaine

L’isolation thermique, en œuvrant pour la répartition homogène de la chaleur dans les zones intérieures, améliore indéniablement le confort dans vos espaces de vie. De plus, l’isolation thermique extérieure contribue à vous maintenir en bonne santé en luttant contre des facteurs tels que l’humidité, les moisissures, les champignons, la poussière, le bruit et la pollution de l’air qui peuvent avoir des effets négatifs sur votre bien-être global.

L’isolation thermique préserve l’environnement et l’équilibre écologique

L’isolation thermique contribue en effet, quand elle est appliquée à grande échelle, à la protection de l’équilibre écologique. Cela nous concerne tous. L’isolation thermique permet d’atteindre des niveaux de consommation minimale des combustibles fossiles pour la climatisation des bâtiments (gaz naturel, charbon, bois…). En conséquence, les émissions de dioxyde de carbone (CO2), de dioxyde de soufre (SO2) et d’autres gaz à effet de serre nocifs qui se répandent dans l’atmosphère sont minimisées et l’effet négatif sur l’équilibre écologique est réduit. Lorsque vous appliquez l’isolation thermique à votre bâtiment, conformément aux normes en vigueur et dans les règles de l’art,  vous participez (à votre échelle) à préserver l’équilibre environnemental.

Par ailleurs, l’isolation thermique participe, directement, de la qualité environnementale des bâtiments (QEB), une démarche née dans les années 1990 et qui constitue l’une des contributions majeures aux objectifs de développement durable. Comme nous le dit Habitat Pro Solutions, le principe de la QBE est de contrôler, au maximum, l’impact des bâtiments sur l’environnement extérieur tout en créant un espace de vie intérieur sain et confortable. L’objectif du dispositif est de minimiser les émissions de gaz à effet de serre dès le stade de conception des bâtiments. C’est à ce niveau qu’intervient l’isolation thermique, en s’intégrant parfaitement aux deux principes fondateurs de la QEB : l’écoconstruction et l’éco-gestion des bâtiments.