L’effet de serre est un phénomène naturel par lequel une partie de l’énergie solaire qui est reflétée par la terre est absorbée et retenue sous forme de chaleur dans la basse atmosphère. Il est causé par des gaz contenus dans l’atmosphère, principalement la vapeur d’eau. Ainsi, le réchauffement climatique est le principal problème que la terre a pu rencontrer ces dernières années et menace malheureusement toutes les créatures vivantes sur terre. Les effets les plus néfastes du changement climatique sont principalement l’augmentation de la température de la terre, la fonte des glaciers, l’augmentation des niveaux des océans, le changement des régimes des pluies et la fréquence de catastrophes naturelles. Habitat Pro Solutions, expert en isolation thermique nous expliquera le lien entre le choix de l’isolation thermique et la protection de l’environnement en général.

L’isolation des bâtiments et équilibre écologique

Les systèmes d’isolation thermique sont des techniques conformes aux normes européennes, et contribuent à la protection de l’équilibre écologique de la planète. Ainsi, une énergie réduite au minimum est utilisée pour le chauffage et la climatisation des bâtiments tout en minimisant la consommation de combustibles fossiles tels que le charbon et le gaz naturel. Résultat, les émissions de dioxyde de carbone (CO2), de dioxyde de soufre (SO2) et d’autres gaz à effet de serre qui se répandent facilement dans l’atmosphère et menacent notre planète sont réduites au minimum ainsi leurs effets négatifs sur l’équilibre écologique sont écartés.

Selon Habitat Pro Solutions, une bonne isolation thermique est l’une des mesures les plus importantes prises pour lutter contre le réchauffement climatique. Lorsque vous optez pour une isolation thermique dans votre bâtiment conformément aux normes en vigueur et quand vous utilisez les techniques de chauffage appropriées, vous arrivez à optimiser la consommation d’énergie et vous participez par la même occasion à la protection de l’environnement. Vos dépenses d’entretien et de réparation vont être drastiquement réduites grâce à l’isolation thermique qui va en plus protéger votre bâtiment des agressions extérieures.

L’isolation thermique et la réduction des nuisances sonores

L’isolation thermique réduit constamment la pénétration des bruits extérieurs quelle que soit leur nature et par conséquent protège contre leurs effets nocifs sur les occupants. De plus, les systèmes d’isolation thermique dans un bâtiment empêchent les sons de fuiter vers l’extérieur préservant ainsi l’intimité des habitants.

Les effets positifs sur la santé

Une répartition homogène de la chaleur entre les pièces d’une maison avec une bonne isolation thermique améliore le confort, la santé et le bien-être des occupants en empêchant des facteurs de risque pour la santé comme la pollution de l’air, l’humidité, les moisissures, les champignons, la poussière et le bruit qui ont certainement des effets négatifs prouvés sur la santé humaine. Et qui dit, pas de maladie, dit aussi absence de dépense sur les soins et les médicaments. Ainsi vous réaliser des économies sur vos dépenses liées aux soins médicaux et à l’achat de médicaments pour le traitement des maladies causées en grande partie par le manque d’isolation dans un foyer.

Les matériaux utilisés dans l’isolation thermique

Selon Habitat Pro Solutions, il existe un large éventail de matériaux utilisés pour les travaux d’isolation, mais on en distingue trois qui sont les plus utilisés par les professionnels et sont disponibles sur le marché.

La laine de verre

Ses propriétés lui permettent d’être utilisée comme absorbant efficace de bruit et un isolant thermique utilisé aussi dans la protection contre les incendies.

La laine de roche

C’est un matériau isolant de qualité fabriqué à partir d’un composant naturel (le basalte) produit par l’activité volcanique.

Le verre cellulaire

C’est un matériau verrier usiné à partir de sable et de verre recyclé. Il est employé pour l’isolation thermoacoustique des bâtiments par l’intérieur et l’extérieur.